Home Université Assane Seck Ziguinchor Ziguinchor : 30 nationalités ont participé à 2 ateliers internationaux à l’Université Assane SECK

Ziguinchor : 30 nationalités ont participé à 2 ateliers internationaux à l’Université Assane SECK

0
Ziguinchor : 30 nationalités ont participé à 2 ateliers internationaux à l’Université Assane SECK

De Youssouf DIMMA, Ziguinchor

Plusieurs dizaines de doctorants et d’étudiants en année de master 2 avec des professeurs d’universités d’une trentaine de pays d’Afrique et d’Europe ont participé pendant près de deux semaines (du 20 novembre 2017 au 2 décembre 2017) à deux écoles internationales à l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ). La première école a porté sur la géométrie complexe et ses applications tandis que la seconde a concerné la cristallographie.

Selon le recteur de l’UASZ interrogé par Teranganews.sn, « la première école est plutôt considérée comme étant un Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées, le CIMPA, qui réunit vingt nationalités et dont la finalité est de permettre aux étudiants en master de mathématiques mais aussi aux doctorants d’une part d’acquérir des connaissances de bases en géométrie complexe et appliquée, d’autre part d’obtenir la collaboration d’imminents professeurs et chercheurs du monde notamment dans la coordination de leurs thèses, sans oublier le fait de mettre sur pied des cadres d’échanges avec les laboratoires étrangers pour la recherche ».

Pour sa part, Ludovic Rifford, le Directeur Exécutif du Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées (CIMPA) de Nice en France, qui a participé à cette école internationale, « elle contribue au rapprochement et à la vie de la communauté des mathématiciens à travers le monde ». A l’en croire, « cette école fait suite à un certain nombre d’écoles organisées au Sénégal depuis 40 ans et elle participe à la formation des étudiants en mathématiques non seulement du Sénégal, mais aussi d’Afrique de l’ouest et du centre ».  

Sur le sujet choisi à cet effet, le directeur Exécutif du CIMPA a déclaré que « la géométrie complexe et applications » était « un sujet de pointe » qui ne pouvait qu’être bénéfique à tous les étudiants ayant participé à l’activité intellectuelle.

La seconde école internationale qui a vu la présence de dix (10) nationalités, avec des étudiants et des professeurs venus notamment d’Afrique de l’Ouest et du Nord mais aussi d’Europe, a porté elle sur la cristallographie.

A ce propos, Pr Magatte Camara, de l’UFR Sciences et Technologies de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) a déclaré que le Sénégal était « le premier pays à organiser cette école et que celle-ci est d’ailleurs la deuxième du genre dans notre pays puisque la première a été organisée en octobre 2015 ».

Sur l’importance d’une telle école au Sénégal, Pr Camara a indiqué que d’autres UFR auront besoin des connaissances qui y ressortent pour mieux appréhender tout un pan des matières qu’elles enseignent.

 

Source: teranganews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 − 17 =