Traque des biens mal acquis

23

En matière de récupération des biens détournés, les nouvelles autorités sénégalaises s’étaient jusqu’ici concentrées sur les audits. Elles font désormais un pas de plus en préparant la machine judiciaire à se mettre à la recherche des fonds envoyés à l’étranger. C’est l’objectif de la session de formation qui a démarré ce mardi, mieux connaître les procédures permettant de recouvrer des biens mal acquis. Un processus long, très technique, comme l’a rappelé Yves Aeschlimann, l’un des experts de l’initiative Star, en rappelant le cas des biens détournés par Sani Abacha, au Nigeria.

En matière de récupération des biens détournés, les nouvelles autorités sénégalaises s’étaient jusqu’ici concentrées sur les audits. Elles font désormais un pas de plus en préparant la machine judiciaire à se mettre à la recherche des fonds envoyés à l’étranger. C’est l’objectif de la session de formation qui a démarré ce mardi, mieux connaître les procédures permettant de recouvrer des biens mal acquis. Un processus long, très technique, comme l’a rappelé Yves Aeschlimann, l’un des experts de l’initiative Star, en rappelant le cas des biens détournés par Sani Abacha, au Nigeria.