Seydina Limamoulaye

Limamoulaye, fondateur de la confrérie Layène fut un personnage mystique, annoncé selon la tradition par les livres saints comme étant le continuateur du travail du prophète. Né vers 1843 à Yoff, il s’adonna, devenu adulte, à la pêche et à l’agriculture comme tous les hommes de son milieu.
Limamoulaye venait d’atteindre ses quarante quand il perdit sa mère. Après trois jours de mutisme, il sortit le 24 mai 1884 drapé de trois pagnes blancs et annonça à ses proches puis à sa communauté qu’il n’était plus le même. « Répondez à l’appel de Dieu, venez à moi, je suis le messager de Dieu. Je suis le Mahdi qu’on attendait… », disait-il.

Aucun article à afficher