Home El Hadj Malick Sy SEYDI HADJI MALICK SY RTA : SA STRATÉGIE À TIVAOUANE !

SEYDI HADJI MALICK SY RTA : SA STRATÉGIE À TIVAOUANE !

0
SEYDI HADJI MALICK SY RTA : SA STRATÉGIE À TIVAOUANE !
À Tivaouane Seydi Hadji Malick SY RTA a choisi de s’installer entre les quartiers Kouly Nguidiane et Dialo Nguidiane.
Ce choix n’était point le fruit du hasard.
Mame Maodo s’était installé entre d’un côté les griots historiens qui constituent la mémoire vivante du Royaume du Cayor et de l’autre des penseurs et philosophes réputés, crédités d’un esprit vif fertile et qui assumaient les fonctions de conseillers dans la Cour des Rois thiédos.
En effet lorsqu’il a décidé de s’établir à Tivaouane, lors de ses séances d’exégèse du Coran, il entendait des gens battre le Tam-Tam et voyait des groupes de personnes qui allaient et venaient régulièrement entre deux quartiers.
Il interrogea ses hôtes :
« Waw ndeund yi may dégue nioukoy teug ñana ak fane la ?
Niou niko Thiédos yi leu Keur Dieuwrigne Meissa Mbaye Sall
Mouni Thiow limay dégue thi roukhe bi fane la ?
Niou niko fofou moy quartier commercial fî la commerçants yi nek
Mouni waw mboloo mi may guiss niouy romb di dém aka dik di baaganté rek nak ñana ?
Niou niko nioniou nioy Borom khel yi.
Nio deuké Kouly Nguidiane ak Dialo Nguidiane.
Mame Maodo ni kon sén digueunté dina Bakh naniou ma installé Thi diguenté Borom khel yi ».
Il installa alors sa Zawiyya entre ces deux quartiers et l’endroit fut désigné « Kognou Diaka ».
C’est dans ces circonstances qu’il avait fait le choix de l’endroit où il allait s’implanter avec des idées bien précises sur le programme qu’il allait dérouler.
LA STRATÉGIE DE MAME MAODO !
À Tivaouane Seydi Hadji Malick RTA était particulièrement intéressé par deux catégories :
Les guéweuls (griots) et les thiedos qui avaient pour « shihar » (slogan ou Baak) :
« Ngor – Fit – Kaddu ».
Il dit alors :
– Ngor souko Dîné wodoul mou raflé
– Fit souko Nité wodoul mou raflé
– Kaddu souko Dîsso (concertation) wodoul mou raflé.
Seydi Hadji Malick analysa ensuite attentivement la société et y constata 05 choses :
– Al Fahr (la pauvreté)
– As-Sarwatou (la richesse)
– Al Houriyyatou : (la liberté)
– As-Soultatou (le pouvoir) et
– Ad-Dînou (la religion).
Il remarqua que ces cinq éléments étaient adossé à un socle commun : « Al-Jahl » (l’ignorance) qui est une catastrophe.
Pour illustrer cela lorsqu’Allah SWT créa Adama aleyhi salam Il a accordé la priorité à son instruction raison pour laquelle :
« Wa hallama Adama asmaa’a koulla haa »
De même au début de la mission du prophète Mouhammad PSL, Allah SWT lui intima l’ordre d’apprendre ce qu’Il avait enseigné à Adama : « Iqra ».
Seydi Hadji Malick conclut que l’association de l’ignorance avec ce qu’il avait noté dans la société conduisait à la catastrophe et posa les équations suivantes :
1- Al Jahl (ignorance) + Al Fahr (pauvreté) = Al Ajrâm (criminalité)
2- Al Jahl (ignorance) + As-Sarwatou (richesse) = Al Fasâd (corruption)
3- Al Jahl (ignorance) + Al Houriyyatou (liberté) = Al Fawdâ (désordre) ou Al kârisatou (désastre)
4- Al Jahl (ignorance) + As-Soultatou (pouvoir) = Al Istibdâd (tyrannie)
5- Al Jahl (ignorance) + Ad-Dînou (religion) = Al Irhâb (terrorisme).
Pour résoudre ces équations Seydi Hadji Malick RTA s’engagea résolument à combattre l’ignorance, installa son Daara (université populaire) et commença à dispenser la science.
RÉSULTATS DE LA STRATÉGIE DE MAME MAODO !
En associant la science aux cinq éléments présents dans la société, Seydi Hadji Malick SY RTA obtint les résultats suivants :
1- pauvreté (Fahr) + Science (Ilm) = Al Hanâhatou (conviction).
C’est ainsi qu’on retrouve dans son entourage des personnes démunies matériellement et financièrement, sans salaire, sans aucun revenu, qui officient comme muezzins appelant à la prière tous les jours, assidus aux séances de Wazifa et particulièrement actifs dans l’organisation des gamou (niak dépense ba paré di node fadiar ba Guéwé, do tarder wazifa, tal gamou yi : pass-pass mokoy diokhé).
2- Richesse (As-Sarwatou) + Science (Ilm) = Al Ibdâh (créativité).
La construction de la mosquée énigmatique de Serigne Hady Touré à Fass Touré relève de la créativité.
3- Liberté (Al Houriyyatou) + Science (Ilm) = As-Sa’âda (bonheur).
« Wa laysa lî amalun al haaka ya amalî
Siwal mahabbati wa tahzîmi wa salami ».
4- Pouvoir (As-Soultatou) + Science (Ilm) = Al-Adl (justice, équité)
« Am Ko meune ko sagne ko ba paré yeungou woulo Kou bayi khel Yalla rek moko meune »
« Ina Laaha yahmourou bil Adli Wal ihsân wa îtâ’i zîl qurbâ ».
5- Religion (Ad-Dînou) + Science (Ilm) = Al istiqâma (intégrité +droiture + honnêteté).
Voilà la stratégie payante de Seydi Hadji Malick SY RTA à tivaouane une ville qui fut gangrenée par le paganisme et l’obscurantisme et il en a fait une cité bénie, une ville sainte d’où jaillissent les sources d’une eau abondante, pure et limpide où s’abreuvent les assoiffés de sharia de Sunna et de Haqîqa.
« wa alawistaqâmoû hala tarîqati la as’haynâhoum mâ’an ghadaqan »
( Et s’ils se maintenaient dans la bonne direction, Nous les aurions abreuvés, certes d’une eau abondante)
[Coran Sourate 72 AL-JINN les Djinns verset 16].
Il est plus utile de parler des nnobles caractères de Mame Maodo, de sa stratégie pour combattre l’ignorance et purifier les âmes pour les méditer et les imiter que de parler de miracles.
Nitu Yalla yi karaama yitélou léne.
Yalla naniou Yalla fayal Seydi Hadji Malick SY RTA
Ramadan moubarak
Leylatoul khadr moubarak
Mamadou Mansour Diouf
09/05/2021

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 8 =