Home Serigne Mourtada Mbacké

Serigne Mourtada Mbacké

Fils cadet du fondateur du mouridisme, Serigne Mourtada Mbacké est considéré comme l’un des plus grands perpétuateurs de l’œuvre de Cheikh Ahmadou Bamba. Il a notamment réussi à « internationaliser » la voie soufie de son père à travers l’Afrique et le reste du monde. Sa disparition au Maroc, le 8 août 2004, sonne comme une grande perte pour toute la oumma islamique.
Né en 1927 à Ndame, le dernier né des fils de Serigne Touba pouvait pourtant vivre de la baraka de son père et de ses frères. Mais très tôt initié à l’apprentissage des savoirs islamiques, Serigne Mourtada va suivre le chemin tracé par son père. Ainsi se rendra-t-il jusqu’en Mauritanie pour approfondir ses connaissances alors qu’il n’avait que 12 ans.
Fondateur des instituts Al-Azhar
Son amour pour le savoir va le conduire à construire beaucoup d’écoles et instituts islamiques. Ainsi peut-il être considéré comme le précurseur de ce qu’on appelle aujourd’hui « daaras modernes ». La pertinence de ce projet d’écoles modernes fit qu’il obtînt l’aval et le soutien de tous les grands chefs religieux du pays. Les premières démarches que Serigne Mourtada entama pour la construction d’instituts islamiques en lieu et place des « daaras » traditionnels remontent en 1958 mais elles buttaient sur la mauvaise foi de l’administration coloniale… Lire la suite
À lire aussi

No posts to display