Home Baye Fall Serigne Modou Moustapha fall Serigne Modou Moustapha Fall

Serigne Modou Moustapha Fall

0
Serigne Modou Moustapha Fall

Fils de Cheikh Ibrahima Fall et de Sokhna Astou Sylla, Cheikh Moustapha Fall fut le 1er Khalif des Bayefall

En 1901, le Cheikh Moustapha Fall fit ses études coraniques à Gawane, chez Mame Cheikh Anta M’backé.
En 1907, il retourna chez son père à NGoumbo-Géoul.
En 1908, il partit avec son cousin Falibore Fall dans le Djoloff rejoindre Cheikh Ahmadou Bamba.
En 1911, ils rejoignirent Ndande, après avoir reçu les bénédictions de Serigne Touba.

Jusqu’en 1915 Cheikh Moustapha Fall se mit derrière son frère Cheikh Fallou Fall jusqu’a que ce dernier du être mobilisé pendant la guerre 14-18.

Mais avant son départ, Cheikh Fallou Fall avait eu soin de conseiller a ses adeptes que si il ne rentrerai pas de guerre, il devait continuer avec Cheikh Moustapha Fall.

En 1918, Cheikh Moustapha fonda le village de Darou Fall, dans le Saloum où il a foré un grand puits et cultivé de grands champs d’arachide et de mil.

En 1926, il vint s’installer à Diourbel, à côté de son père, Cheikh Ibrahima Fall, où il se distingua par son activité et ses dons inestimables.

En 1929, Cheikh Ibrahima Fall entreprit les grands travaux de la ligne du chemin de fer (Diourbel-Touba).

Le 9 juin 1930, au rappel a Dieu de celui, Cheikh Moustapha Fall lui succéda en temps que 1er Khalife des Baye Fall et continua ses œuvres.

Il acheva le forage des puits de Guébe et de Touba-Fall commencé par son père.

En 1932, il se retira à Touba-Fall où il édifia de grands villages : NGuiguis, Godio, Bélel et NGongo.
En 1934, il fit créer un grand grenier d’arachide à Guébe.
En 1936, il fit un champ à Koba, canton de M’bayar d’où il cultivait un grand tonnage d’arachide et de mil.
En 1941, il transféra le grenier de Guébe à Touba Fall.
En 1945, il s’installa à Thiès, ancienne résidence de son père. Il fit défricher de vastes champs à Darou Bayré et à Aynou Rahmaty. Il envoya des adeptes à Diamely et à MBoro où il obtint d’excellents rendements.
En 1948, il fit faire à Touba-Fall un point de traite.
En 1949, il fit créer une école à Touba-Fall.

Il fit installer une ligne téléphonique de MBacké-Baol à Touba-Fall qui lui permit de communiquer avec l’extérieur

En 1950, il défricha une concession de 4 kilomètres carré où il construisit une citerne de 75 métre cube d’eau.

Il contribua à la construction de la Mosquée de Touba en versant annuellement une somme de 2.000.000
francs, une fortune a l’époque.
Il est également chargé de l’extraction et du transport des pierres destinées à la construction de la Mosquée.

Il possède de grande propriétés dans tous les régions du Sénégal : à Diourbel, Thiès, Kaolack, Louga, N’Doulo, M’Backé, Touba, Gossas, etc.

Malheureusement le mercredi 15 Novembre 1950, Cheikh Moustapha fut rappelé a Dieu, ce qui causa un grand émoi et un grand vide pour toute la communauté.

Il fut été enterré à Touba auprès de son Père après avoir reçu le salut du Khalife général de l’époque Cheikh Mouhamadou Fallou MBacké.

Il était chevalier de l’Etoile Noire et titulaire du Diplôme du Mérite Agricole.

Tout les Talibé Mouride garderont dans leur mémoire, un impérissable souvenir de Cheikh Moustapha Fall comme un exemple de Foi de Courage et de Dévotion.

darandiguelfall

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 + 12 =