Home Serigne Mbaye Sy Mansour SERIGNE MBAYE SY MANSOUR APPELLE A LA RETENUE

SERIGNE MBAYE SY MANSOUR APPELLE A LA RETENUE

0
SERIGNE MBAYE SY MANSOUR APPELLE A LA RETENUE
Face aux dérives notées dans les réseaux sociaux ces derniers temps, les violences conjugales et l’incivisme des sénégalais le Khalife Général des Tidianes, Sérigne Mbaye Sy Mansour, n’a pas manqué de dénoncer ces pratiques qu’il qualifie de «malsaines» et d’inviter les sénégalais à un changement de comportement. C’était lors de la cérémonie officielle du Gamou 2018 qui s’est tenue avant-hier, lundi 19 novembre 2018.
C’est devant une forte délégation du gouvernement du Sénégal, dirigée par le ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye que le khalife général des tidianes a appelé les fidèles à un changement de comportement à  quelques heures seulement de la commémoration de la naissance du Prophète (PSL) à Tivaoune. En effet, le thème de cette 117ème édition du Gamou annuel de Tivaoune portant «Sur les traces d’Al Amine : Ensemble pour la paix», était une occasion pour  le khalife général des tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour de donner quelques recommandations aux fidèles et de fustiger les pratiques malsaines notées dernièrement dans le pays.

Dans son message délivré  par  El Hadj Matar Kébé, le Khalife Général des Tidianes, a fustigé les violences conjugales inqualifiables notées au Sénégal. Selon lui, «asperger son prochain et lui mettre le feu est un acte inacceptable» a-t-il dénoncé. Un changement de comportement s’impose donc pour éviter que de pareilles situations ne se reproduisent. Et de poursuivre «l’islam, étant une Religion de Paix, nous devons éviter les pratiques inhumaines».

Rivalités entre confréries

Quant aux talibés qui créent des rivalités entre mourides et tidjanes, le khalife se veut clair : «Les distinctions sont à éviter parce que nous sommes tous des musulmans». Et d’ajouter «ces genres de discours ne font que semer la division entre les confréries. Il font donc les arrêter et on ne saura le bon ou le mauvais musulman que le jour où nous serons devant Dieu». Serigne Mbaye Sy appelle ainsi ceux qui sont au devant des confréries de prendre en main l’unification de tous les musulmans.

Dérives sur les réseaux sociaux

Tout en dénonçant les dérives notées sur les réseaux dernièrement et qui prennent de plus en plus d’ampleur, le khalife général des Tidianes appelle les parents à plus de vigilance pour faire face à ce phénomène, non sans oublier les violences verbales notées dans ces réseaux sociaux. «Il appartient aux parents de veiller à l’éducation stricte de leurs enfants vis-à-vis des méfaits des réseaux sociaux», a-t-il indiqué. Selon le Khalife, «on peut utiliser l’internet mais éviter de le prendre du coté négatif. Il faut donc essayer de séparer la bonne graine de l’ivraie, arrêter de partager les images personnelles sur les réseaux sociaux». Il appelle ainsi les musulmans à faire vivre l’Islam à travers le savoir et d’éviter de véhiculer de fausses informations sur nos guides religieux.
En remerciant le chef de l’Etat pour tout ce qu’il a fait pour la ville sainte, le khalife appelle les fidèles à la retenue et au retour à la foi musulmane car, selon lui, «une bonne éducation commence d’abord par la retenue»

PRESIDENTIELLE 2019 : Les Moustarchidines à l’assaut du Palais…

Comme chaque année, Sérigne Moustapha Sy a célébré la naissance du Prophète, dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018 aux Champs de course de  Tivaoune où il a annoncé à l’émissaire du khalife général des mourides, de la candidature du Parti pour l’unité et le rassemblement (PUR) aux prochaines élections présidentielles.

Pour la Présidentielle 2019, le top de départ est donné aux Champs de course par le leader du mouvement des Moustarchidines, Serigne Moustapha Sy. Le parti pour l’unité et le rassemblement (Pur), dirigé par Issa Sall, qui avait surpris tout le monde lors des dernières élections législatives va investir son candidat à la prochaine Présidentielle de 2019.

L’annonce a été faite, par le guide Serigne Moustapha Sy, à l’occasion de la célébration du Gamou aux champs de course de Tivaouane.
Le marabout a tenu à informer le Khalife Général des Mourides, par l’intermédiaire de son représentant, Serigne Badawi Mbacke, venu assister au Gamou.

Un enjeu de taille pour les disciples de Serigne Moustapha Sy pour bousculer la hiérarchie ou la bipolarisation APR/PDS. L’autre enjeu, sera certainement la ville sainte de Tivaouane qui, par l’intermédiaire de son porte-parole, avait émis le vœu d’accompagner le président Macky Sall pour «services rendus», même si le Khalife Général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour, «ami» du chef de l’Etat, a fini d’afficher sa neutralité pour ces joutes.

Serigne Moustapha Sy lors de sa clôture de cette nuit avant de donner rendez-vous pour le lendemain, avait été clair en soutenant ceci : «à cause de la grandeur de cette nuit consacrée au Prophète (PSL), je ne m’exprimerais pas sur certains détails». Et de poursuivre, «mais je ne peux pas m’empêcher d’informer le représentant du khalife général des mourides que le PUR se présentera lors des prochaines élections présidentielles», a laissé entendre le guide des Moustarchidines, qui ont répondu nombreux à son appel.

…Moustapha Sy désigne ses lieutenants

Le guide des Moustarchidines a effectué dans la matinée du mardi 20 novembre 2018, le «Ziarra Mawlid». Comme chaque année, Serigne Moustapha Sy  a tenu à préciser  qu’«il est attribué des titres à certains personnes alors que les titres sont supérieurs à ces derniers» et d’ajouter «on peut donner le khilafa (couronne) à quelqu’un sans pour autant qu’il soit un khalife».
Venu manifester sa solidarité au guide des Moustarchidines, Serigne Habib Sy, fils du défunt Khalife Tidjane, Serigne Mansour Sy, l’a interpellé sur la situation du Sénégal en ces termes : «le pays va mal, les gens sont fatigués. Aujourd’hui, nous voudrions que vous nous décortiquiez cette situation. Parce que, vous avez le mot de passe». Et Serigne Moustapha Sy de répondre dans un langage codé «Prions ! Ce sera une manière aussi de décoder la situation, comme vous le suggérez» a-t-il répondu.
Le guide des Mourtarchidines de poursuivre : «J’attends d’avoir des personnes qui m’inspirent confiance pour déclencher ce que je dois déclencher». Sérigne Moustapha Sy a aussi saisi l’occasion pour montrer sa volonté de collaborer avec Serigne Habib Sy et Serigne Cheikh Oumar Sy. «On s’achemine vers une élection présidentielle et je voudrais que toi (Serigne Habib) et Cheikh Oumar Sy, soyez mes lieutenants, vous allez faire la campagne et vous me rendrez compte».

PAR JEAN MICHEL DIATTA ET MAIMOUNA DIA (STAGIAIRE) – PHOTOS SIDY BADJI

 

source: sudonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 4 =