Home Affaire Ousmane SONKO Sénégal : un mort dans des manifestations contre l’arrestation d’Ousmane Sonko

Sénégal : un mort dans des manifestations contre l’arrestation d’Ousmane Sonko

0
Sénégal : un mort dans des manifestations contre l’arrestation d’Ousmane Sonko

AA/Dakar/Alioune Ndiaye

Une personne a trouvé la mort lors de manifestations organisées jeudi à Bignona dans le sud du Sénégal pour dénoncer l’arrestation mercredi du député de l’opposition Ousmane Sonko, ont rapporté des correspondants de presse sur place.

« Un jeune âgé de 20 ans a été tué à Bignona lors des manifestations. Plusieurs personnes ont également été grièvement blessées », selon le correspondant de la radio privée Iradio.

« Les blessés ont été transportés à l’hôpital régional de Ziguinchor. Le corps du défunt se trouve à la morgue du même hôpital », a indiqué le correspondant du site Igfm.

Aucune précision n’a toutefois été donnée sur les circonstances de cette mort.

Depuis l’arrestation, suivie du placement en garde à vue du leader du Pastef (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité) le même jour, des manifestations violentes ont éclaté à l’université de Dakar et dans plusieurs localités de la capitale, manifestations qui ont d’ailleurs repris jeudi après un répit nocturne.

Le constat est le même à Saint-Louis (Nord) où les étudiants de l’Université Gaston Berger (2ème plus grande université du pays) ont encore investi jeudi la rue. Il en est de même à Ziguinchor dans le Sud, à Mbour et Thiès (centre), à Guédiawaye et Mbao (banlieue dakaroise).

Des saccages ont en outre été enregistrés en marge de ces manifestations ainsi que des arrestations dans les rangs des manifestants.

Aucun bilan officiel n’a encore été établi sur les dégâts enregistrés.

Démis de son immunité parlementaire, Ousmane Sonko a été arrêté et conduit à la gendarmerie pour troubles à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée.

Il est toujours en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Colobane (Dakar) où il a passé la nuit d’hier.

Un front qui regroupe les partis de l’opposition et organisation de la société civile a annoncé une marche vendredi pour exiger la libération de Sonko.

Source: aa.com.tr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 − 10 =