Home Culture Célébrités Rose Dieng-Kuntz

Rose Dieng-Kuntz

0
Rose Dieng-Kuntz

Rose Dieng-Kuntz, née le 27 mars 1956 à Dakar et décédée le 30 juin 2008 à Nice, est une scientifique sénégalaise spécialiste en intelligence artificielle. En 1976, elle est la première femme africaine à intégrer l’École polytechnique.

Formation
Lycéenne à Dakar, elle arrive en France après le bac pour étudier dans les classes préparatoires du lycée Fénelon à Paris. Elle intègre ainsi l’École polytechnique en 1976. Parallèlement à sa spécialisation à l’École nationale supérieure des télécommunications (maintenant Télécom Paris), elle fait un DEA en informatique puis soutient une thèse de doctorat à l’université Paris-Sud en informatique sur la spécification du parallélisme dans les programmes informatiques.

Travaux
Elle travaille de 1985 à 2008 à l’INRIA sur le partage de connaissances sur le web, notamment dans les débuts du Web sémantique5. Elle y est la deuxième femme à piloter un programme de recherche.

Distinctions et hommages
Elle reçoit le prix Irène-Joliot-Curie en 2005 et elle est nommée chevalier de la Légion d’honneur en 2006.

Son nom est donné à une rue dans le parc d’innovation de la Chantrerie, au nord-est de Nantes, et à une place sur le campus de Paris-Saclay en 20178. En 2019, son nom est attribué à l’un des amphithéâtres des nouveaux locaux de Télécom Paris (où elle a poursuivi ses études après Polytechnique). Une annexe du lycée d’excellence Birago Diop au Golf Sud (Sénégal) porte son nom. Sur le campus de l’Université Paul Sabatier à Toulouse, le cours où se situe l’institut de recherche en informatique de Toulouse porte désormais son nom9.

Écrits (sélection)
(en) (dir., en collaboration avec Heinz Jürgen Müller), Computational conflicts : conflict modeling for distributed intelligent systems, 2000
(en) Designing cooperative systems : the use of theories and models, 2000
(en) (dir., en collaboration avec Nada Mata), Knowledge management and organizational memories, 2002
(en) (dir., en collaboration avec Parisa Ghodous et Geilson Loureiro), Leading the Web in concurrent engineering : next generation concurrent engineering

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 − 8 =