Home Les femmes célébres Fatou Talla Ndiaye «NA LAY LEER», CETTE LEÇON A MEDITER…

«NA LAY LEER», CETTE LEÇON A MEDITER…

0
«NA LAY LEER», CETTE LEÇON A MEDITER…

Annoncé par la presse en ligne dans la matinée d’hier, vendredi 27 octobre, le décès de la chanteuse Fatou Talla Ndiaye nous a ensuite été confirmé par le directeur des Arts, Abdoulaye Koundoul, qui s’est ému du décès de cette «artiste, de cette diva, de cette cantatrice qui a fait les beaux jours de l’Ensemble lyrique du Théâtre National Daniel Sorano».
Dans le communiqué parvenu hier, à la rédaction de Sud Quotidien, le ministre de la Culture a exprimé sa «consternation (…) C’est la voix d’une grande Cantatrice au souffle puissant qui s’est éteinte, entrainant un silence soudain qui nous met tous dans le plus grand émoi. Le Ministère de la Culture exprime, en cette douloureuse circonstance, au nom de Monsieur le Président de la République, du Premier Ministre, du Gouvernement et en celui de toute la communauté artistique, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion à la famille éplorée.»

L’artiste a été inhumée le même jour à Touba. Fatou Talla Ndiaye, c’était aussi ce sourire contagieux et ce joli brin de voix souriant qui nous faisait gentiment la leçon dans «Na lay Leer», cette chanson où elle appelait à la précaution, à la prudence, et à ne rien affirmer…A moins d’en être parfaitement sûr. A méditer

sudonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 + 5 =