Le Cinéma

21

Le cinéma sénégalais est l’un des plus anciens et des plus dynamiques du continent africain. Il est actuellement pénalisé par le très faible nombre de salles de projection au Sénégal ; en conséquence, les productions sénégalaises sont souvent mieux connues à l’étranger.

Les productions les plus représentatives des films tournés au Sénégal incluent :

Borom Saret (1962), est considéré comme le premier film tourné en Afrique subsaharienne par un Africain.
1962 : Borom Saret (Le Bonhomme charrette) d’Ousmane Sembène
1966 : La Noire de … d’Ousmane Sembène (Prix Jean-Vigo), sans doute le premier long-métrage africain
1968 : Le Mandat d’Ousmane Sembène (Prix de la Critique Internationale au Festival de Venise)
1973 : Touki Bouki de Djibril Diop Mambéty
1992 : Hyènes de Djibril Diop Mambéty
2001 : Karmen de Joseph Gaï Ramaka
2002 : Mme Brouette de Moussa Sène Absa
2004 : Molaadé d’Ousmane Sembène

Chaque année en décembre, et depuis 1999, le Festival international du film de quartier (FIFQ) est la vritrine des meilleurs productions sénégalaises du cinéma, de la télévision et du multimédia.
Compte tenu du manque de criant de salles de cinéma à Dakar, les projections ont lieu en différents endroits de la ville (Institut français Léopold Sédar Senghor, restaurants, …). Le prix décerné dans chaque catégorie est “l’Ebène”.