Home Landing Savane LANDING SAVANE DIT NON AU 3EME MANDAT ET AVERTIT «Quiconque modifie la constitution pour un troisième mandat devra assumer sa responsabilité sur tout ce qui pourrait advenir»

LANDING SAVANE DIT NON AU 3EME MANDAT ET AVERTIT «Quiconque modifie la constitution pour un troisième mandat devra assumer sa responsabilité sur tout ce qui pourrait advenir»

0
LANDING SAVANE DIT NON AU 3EME MANDAT ET AVERTIT «Quiconque modifie la constitution pour un troisième mandat devra assumer sa responsabilité sur tout ce qui pourrait advenir»

And Jëf/Pads-Authentique a tenu samedi son Bureau politique. Une occasion pour son secrétaire général Landing Savané de se prononcer sur les questions politiques de l’heure. Sur la question brulante du 3ème mandat, l’allié du Président Macky Sall ne mâche pas ses mots. Pour lui, deux mandats suffisent dans une démocratie. Et les présidents qui tripatouillent la Constitution pour se tailler un 3ème mandat devront assumer les conséquences de leurs actes. Analysant l’élargissement du gouvernement, le leader communiste soutient qu’il s’est fait au détriment des partis de gauche, qui se retrouvent encore plus affaiblis sur la scène politique.

Même membre de la mouvance présidentielle, Landing Savané veut garder sa liberté de pensée et d’opinion. Ainsi, sur la question épineuse du 3ème mandat, le leader de And/Jëf-Authentique se prononce clairement contre. Non sans dénoncer les procédés peu démocratiques auxquels font recours certains chefs d’Etat pour se tailler un troisième mandat. «Les opinions ne partagent pas la question du troisième mandat. Je pense que deux mandats suffisent largement dans une démocratie. Mais il y a des présidents qui cherchent à tripatouiller la constitution pour obtenir un troisième mandat; ce qui est une chose compliquée», martèle-t-il d’emblée. Et de mettre en garde : «quiconque modifie la constitution pour un troisième mandat devra assumer sa responsabilité sur tout ce qui pourrait advenir». En effet, c’est souvent la porte ouverte à la contestation et à la violence, comme au Sénégal en 2012, en Côte d’ivoire et en Guinée récemment. Une position claire et aux antipodes de celle des partisans et alliés du chef de l’Etat qui soit bénissent une 3ème candidature de Macky Sall à la présidentielle, soit refusent de l’écarter ou tout bonnement de se prononcer sur le sujet.

«Avec le nouveau gouvernement, les partis de la gauche sont très affaiblis dans la scène politique sénégalaise»

Landing Savané s’est aussi prononcé sur le nouveau gouvernement. Le leader d’Aj/Pads s’est inquiété de cette nouvelle dynamique qui,dit-il, s’installe au détriment des partis de gauche, dont plusieurs sont alliés du régime. «Ce que nous constatons avec le nouveau gouvernement, c’est que les partis de la gauche sont très affaiblis dans la scène politique sénégalaise. Où est-ce que cela va aboutir? On ne sait pas. Donc ça mérite des réflexions profondes», souligne-t-il.
A propos des élections locales plusieurs fois reportées, Landing Savané regrette que «jusque-là aucune décision claire n’ait été prise» concernant la date de leur tenue. Il soutient que «ces élections préoccupent tous les partis politiques. Car chacun y trouve son compte en terme électoral». En effet, fait-il remarquer, ce sont les résultats des élections locales qui donneront «les orientations des prochaines échéances électorales pour les partis politiques».

Mbaye THIANDOUM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 9 =