Home La Police Nationale

LA POLICE NATIONALE SÉNÉGALAISE

« Dans l’honneur, au service de la loi »

Au Sénégal, les agents de police ont le statut paramilitaire. Les principales missions de la police consistent à assurer la sécurité des personnes et des biens, sur toute l’étendue du territoire national par un maillage physique, la prévention et la dissuasion.

C’est pour cette raison que la Police nationale, qui s’inscrit dans une dynamique de plus grande proximité avec les populations, mobilise en permanence toutes ses directions, pour que chaque sénégalais se sente en sécurité dans son environnement immédiat et partout ailleurs sur le territoire national.

Direction générale de la Sureté nationale

La Direction générale de la Police nationale est chargée sur l’ensemble du territoire national :

  • de la protection des personnes et des biens ;
  • de la garantie des libertés et de la défense des institutions de la République ;
  • de la protection des institutions et des hautes personnalités ;
  • du maintien et du rétablissement de l’ordre public ;
  • de l’exécution des règlements de police générale, spéciale, municipale et rurale;
  • de la recherche et de la constatation des infractions aux lois pénales et de la mise en œuvre
  • des moyens propres à leur répression, conformément au code de procédure pénale et aux lois spéciales ;
  • de la lutte contre le terrorisme, le grand banditisme et la criminalité transnationale organisée ;
  • de la lutte contre la piraterie et la contrefaçon ;
  • de la surveillance du territoire ;
  • de la recherche des renseignements, de l’information du Gouvernement et des autorités publiques ;
  • du contrôle de la circulation des personnes aux frontières, de sécurité et de la sureté des ports et aéroports ;
  • de la gestion du séjour et de l’établissement des étrangers ainsi que de la confection et de la
  • délivrance des titres de voyage aux nationaux ;
  • de l’assistance aux autorités administratives et locales ;
  • de l’exécution de missions diplomatiques et consulaires à l’étranger ainsi que de mission au sein d’organismes internationaux, avec l’accord du Gouvernement ;
  • de la mise en œuvre du concept de sécurité humaine.

La Direction générale de la Police nationale est placée sous l’autorité du Directeur général, assisté d’un Directeur général adjoint. Elle se compose d’un cabinet et des dix directions, ci-dessous énumérées :

  • la Direction de la Sécurité publique ;
  • la Direction de la Police judiciaire ;
  • la Direction de la Surveillance du Territoire ;
  • la Direction du Budget et des Matériels ;
  • la Direction de la Police des Etrangers et des Titres de Voyage ;
  • la Direction de la Police aux Frontières ;
  • la Direction de l’Ecole nationale de la Police et de la Formation permanente ;
  • la Direction des Personnels ;
  • la Direction de l’Office central de Répression du Trafic illicite des Stupéfiants ;
  • la Direction du Groupement mobile d’Intervention.

La Direction de la Sécurité publique – DSP

Elle est chargée essentiellement de la protection des personnes et des biens, du maintien de l’ordre public, de la constatation des infractions aux lois pénales, de l’assistance aux autorités administratives et diplomatiques et de la gestion de la mobilité urbaine, entre autres missions ; tous les commissariats et services de sécurité publique, à travers tout le territoire national lui sont rattachés.

La Direction du Budget et des Matériels (DBM)

Elle est chargée de l’élaboration du projet de budget, des études prospectives sur les besoins en matériels et équipements des forces de Police, de l’habillement des personnels de Police, ainsi que de l’exécution des crédits budgétaires alloués aux services centraux de la Direction générale de la Police nationale. Elle assure le suivi des constructions et réhabilitations des infrastructures.

Cette année, la Direction du Budget et des Matériels a effectué plusieurs réalisations dont on peut citer :

  • l’amélioration du port de la tenue par la dotation d’uniformes aux membres des Forces de Police ;
  • l’amélioration de la protection individuelle des agents des unités opérationnelles par la mise à leur disposition de tenues spéciales ;
  • l’acquisition de moyens  anti-émeute et de matériels de maintien de l’ordre ;
  • la poursuite de l’équipement des services en mobiliers, en matériels de bureau et en matériels informatiques ;
  • le renforcement des équipements à l’Ecole nationale de Police et de la Formation permanente ;
  • la mise en service du laboratoire de langue à l’Ecole nationale de Police et de la Formation permanente ;
  • l’amélioration de la mobilité par l’acquisition depuis 2012 de quatre cent quinze  (415) véhicules  et la dotation aux services de la Direction de la Sécurité publique et du Groupement mobile d’Intervention de véhicules d’intervention et de transport de troupe hors garnison.

Dans le cadre du renforcement du maillage sécuritaire, il est prévu prioritairement la construction de 15 commissariats de Police à Dakar et dans les régions. Il s’agit de Rufisque et Parcelles assainies qui se retrouveront avec deux commissariats chacun, Hann mariste, Thiaroye,  Keur Massar, Zac Mbao, Yeumbeul, Diamaguène Sicap Mbao et  Guédiawaye. A l’intérieur du pays, des commissariats seront érigés incessamment à  Bignona, Nioro du Rip, Koungheul, Kanel et Vélingara. Il en est de même pour la mise en place d’un système de vidéo surveillance qui couvre toute la capitale sénégalaise.

Par ailleurs, le Ministre de l’Intérieur a procédé en 2017 à une commande de 123 véhicules, en prenant en compte les besoins de la Police qui sera dotée de cent neuf 109 véhicules tactiques d’intervention.

Avec l’appui des pouvoirs publics, le parc automobile a augmenté au rythme de l’évolution des besoins en mobilité pour lutter efficacement contre l’insécurité et le terrorisme.

Mobilité : Développement du parc automobile de la DGPN

Il s’y ajoute l’acquisition de deux ambulances médicalisées depuis 2014, 2 camions dépanneurs et 2 bus de transport (VIP) en 2017.

La Direction des Personnels (DP)

Elle coordonne le recrutement des fonctionnaires de Police et le déploiement de celle-ci dans les différentes missions des Nations-unies et de l’union africaine. Au total, 22IPO (éléments individuels) et de contingents de FPU (unité de police) de 140 éléments chacune sont actuellement déployés au Mali et en Centrafrique.

La direction assure la gestion des carrières des membres de la Police nationale (missions, stages, affectations, avancements, titularisations et autres dossiers de retraite) des fonctionnaires de Police.

Depuis 2010, le recrutement progresse chaque année et en 2018, 1400 policiers seront recrutés.

La direction a commencé l’établissement de nouvelles cartes professionnelles biométriques pour le personnel de police.

La DGPN dispose d’une brigade de contrôle interne qui veille sur les comportements des membres de la Police en uniforme sur la voie publique. La brigade contrôle aussi le bon usage des moyens roulants.

Elle peut disposer d’une mission d’enquête et de contrôle ordonnée par le Directeur général concernant tout agent de la Police nationale.

En 2017, l’équipe de contrôle a mené diverses activités dont on peut citer :

  • actions de sensibilisation sur le comportement des effectifs déployés sur la voie publique ;
  • contrôle sur le port règlementaire de l’uniforme sur la voie publique ;
  • interpellation sur la voie publique des membres de la Police nationale qui ont été rappelés à l’ordre pour certains manquements (attitude incorrecte, indélicatesse ou non-conformité de l’uniforme)
  • contrôle inopiné des membres de la Police en opération ou en faction au niveau des points sensibles.

Elle procède également à l’indispensable vérification de l’état d’entretien du matériel roulant.

Directeur Général de la Police

SEYDOU BOCAR YAGUE

 

Les Directeurs Généraux de la Police Nationale