Home Culture Arts Khadi (Khadidjatou) Fall

Khadi (Khadidjatou) Fall

0
Khadi (Khadidjatou) Fall

Khadi (Khadidjatou) Fall, née le 13 décembre 19481 à Dakar, est une femme de lettres sénégalaise, auteur de deux romans remarqués, également universitaire germaniste et femme politique, ancien ministre.

Biographie
Khadi Fall est née en 1948 à Dakar, dans une grande famille musulmane – elle a dix frères et sœurs – où tout le monde s’exprime en wolof. Son père est intendant de l’École normale supérieure. L’exemple de sa mère, au foyer, l’encourage à acquérir dès que possible une indépendance financière.

Après avoir fréquenté le lycée John F. Kennedy, puis le lycée Van Vollenhoven à Dakar, elle poursuit ses études en France, à l’université de Toulouse, puis à l’université de Strasbourg (thèse de 3e cycle), et effectue plusieurs séjours prolongés en Allemagne dans le cadre de ses travaux de recherche.

Elle est ministre de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire dans le gouvernement de la coalition Sopi formé le 3 avril 2000 par Moustapha Niasse, au moment de l’alternance politique qui a porté Abdoulaye Wade à la présidence en 2000. Elle conserve ce poste jusqu’à la nomination de Mame Madior Boye comme Première ministre le 4 mars 20012.

Après avoir également enseigné l’allemand dans un collège, Khadi Fall est professeur de germanistique à la Faculté des lettres de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Au cours d’une interview donnée au début des années 1990, elle cite parmi les auteurs qui ont compté pour elle : Fanny Deschamps, Marguerite Duras, Umberto Eco, Günter Grass, Françoise Sagan et surtout Siegfried Lenz.

Khadi Fall est mère de quatre enfants, aujourd’hui adultes.

Œuvres
Mademba, Paris, L’Harmattan, 1989, 173 p. (ISBN 2-7384-0455-3)
Senteurs d’hivernage, Paris, L’Harmattan, 1993, 186 p. (ISBN 2-7384-1239-4)
(de) Ousmane Sembènes Roman « Les bouts de bois de Dieu » : ungeschriebener Wolof-Text, französische Fassung, deutsche Übersetzung : eine Untersuchung zu Problemen einer literarischen Kommunikation zwischen Schwarz-Afrika und dem deutschen Sprachraum, IKO/Verl.g für Interkulturelle Kommunikation, Francfort, 1996, 231 p. (ISBN 3-88939-435-3)
Éducation, culture, émergence : sélection d’articles et de conférences : français et wolof, Presses universitaires de Dakar, Dakar, 2008 (2e éd.), 191 p. (ISBN 978-2-913184-43-5)
Notes et références
« Fall, Khadi (1948-….) » [archive], notice d’autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF

Bibliographie

(de) Leo Kreutzer, Andere Blicke : Habilitationsvorträge afrikanischer Germanisten an der Universität Hannover, Hannover Revonnah-Verl., Hanovre, 1996, p. 199
(en) Faustine Boateng, At the Crossroads: Adolescence in the Novels of Mariama Bâ, Aminata Sow Fall, Ken Bugul and Khadi Fall, Howard University, septembre 1995
Pierrette Herzberger-Fofana, Littérature féminine francophone d’Afrique noire ; suivi d’un dictionnaire des romancières, L’Harmattan, 2000 (plusieurs rééd.), p. 512 (ISBN 2-7384-9905-8) (texte remanié d’une thèse de doctorat de Philosophie, soutenue à Erlangen en 1993)
Babacar Ndiaye et Waly Ndiaye, Présidents et ministres de la République du Sénégal, Dakar, 2006 (2e éd.), p. 212 Document utilisé pour la rédaction de l’article
Beverley Ormerod et Jean-Marie Volet, Romancières africaines d’expression française : le Sud du Sahara, L’Harmattan, Paris, 1994, p. 71-72 (ISBN 2-7384-2205-5) (interview) Document utilisé pour la rédaction de l’article

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 + 12 =