Hyacinthe Thiandoum, évangélisateur et apôtre du Dialogue islamo-chrétien

0

Le Cardinal Hyacinthe Thiandoum, dont la gare maritime internationale du Port de Dakar porte désormais le nom, fut 38 ans durant l’Archevêque de Dakar, œuvrant beaucoup à cette station pour l’évangélisation du Sénégal et le dialogue avec ses compatriotes musulmans.

Personnage charismatique de la vie religieuse sénégalaise, il n’a cessé de prêcher pour la tolérance, la justice et la solidarité.

Évêque, puis premier archevêque noir de Dakar aux premières années de l’indépendance en 1962, Hyacinthe Thiandoum est devenu Cardinal en 1976. C’est à la faveur de ce titre qu’il a participé à l’élection de trois papes : Paul IV, Jean-Paul 1er et Jean-Paul II.

Le prélat, qui a pris part au concile (Assemblée d’évêques et de théologiens de l’Eglise catholique, ndlr) de Vatican II (1962-1965), fut notamment un ami de Jean-Paul II.

Le Cardinal qui a toujours milité pour une meilleure prise en compte des valeurs traditionnelles africaines, fut un promoteur de l’idée d’un code de droit canon spécifique à l’Afrique.

Pour mieux adapter le catholicisme au Sénégal, Hyacinthe Thiandoum a même développé l’utilisation des langues locales dans la liturgie catholique. Ainsi, il fonda le Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), qui tint, en octobre 2003 à Dakar, sa treizième Assemblée plénière. Une instance que le Cardinal présida avec succès.

Hyancinthe Thiandoum priait beaucoup et intensément pour le salut de ses concitoyens, mais agissait inlassablement dans ce sens, d’où ses nombreuses médiations pour la permanence un du dialogue entre dignitaires musulmans et chrétiens.

Au plan politique, le défunt cardinal de Dakar incitait ses frères de religion à s’intéresser à la chose publique, à voter et à militer au sein des partis.
Au lendemain de l’indépendance en 1962, Hyacinthe Thiandoum a notablement contribué à la démocratisation et à la stabilisation du nouveau régime.

Personnage émérite, le prélat qui est décédé le 18 mai 2004 à l’âge de 83 ans, a été inhumé, dans la cathédrale Notre-Dame des Victoires de la capitale sénégalaise.