Hôpital Aristide Le Dantec

6

Crée en 1912, le centre hospitalier national Aristide Le Dantec était appelé l’hôpital central en raison du rôle et de la place privilégiée qu’il occupait au niveau du Cap-Vert (actuelle région de Dakar).

Pour se singulariser par rapport à « l’hôpital colonial » (actuel Hôpital Principal) qui avait une vocation militaire, les autochtones, à la place de l’hôpital central, ont préféré le nom de l’hôpital Indigène. L’offre de production de service était composée de 400 lits et de 104 agents toute catégorie confondue. Les examens d’analyses de laboratoires s’exerçaient à l’Institut Pasteur de Dakar. Les services de soins étaient très sollicités par les usagers déshérités qui venaient de partout.

Pour immortaliser le médecin major de 2e classe de troupes coloniales, le centre de référence portera en 1956 le nom de l’hôpital Aristide Le Dantec. Cet établissement comprenait 10 services médicaux avec des spécialités médicales.