Home Crise Sénégal/Mauritanie 1989

Crise Sénégal/Mauritanie 1989

Comment le pire a été évité entre le Sénégal et la Mauritanie, qui étaient à un pas de la guerre en avril 1989 ? Des trésors de diplomatie ont été déployés pour désamorcer la bombe de la crise. C’est le président malien Moussa Traoré, le premier à initier une médiation. Celle-ci ne fut pas concluante.

Le raïs égyptien Housni Moubarak a aussi initié une médiation, en envoyant son alors ministre des Affaires étrangères Boutros-Ghali. A en croire Abdou Diouf, Moubarak commis une erreur tactique. Ce dernier, dans sa conversation téléphonique avec Taya, son homologue mauritanien, lui fit comprendre que le président sénégalais était dans son bureau et qu’il était d’accord avec le plan proposé. « Taya dut certainement se dire qu’il y avait un piège quelque part, et se garda de donner une suite à cette tentative de médiation », soupçonne Abdou Diouf.
Finalement, c’est la médiation française qui sera payante… Lire la suite

À lire aussi