Home Baye Fall Mame Cheikh Ibrahima Fall Cheikh Ibrahima Fall (1855-1930)

Cheikh Ibrahima Fall (1855-1930)

0
Cheikh Ibrahima Fall (1855-1930)

Mame Cheikh Ibra Fall est né vers 1855 dans la province du Cayor a Ndiaby Fall dans un village appelé Touré Atoumane à Ndiaré Dakhar .Fils de Serigne Mouhamadou Rokhaya Fall de Ndiaré Wakhy (inhumé à Ndiaré Wakhy prés de la gare) , et de Sokhna Seynabou Ndiaye (inhumée à Touba Gouye-Tekhé, auprès de Sokhna Aminata Lô mère de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké fils ainé de Serigne Touba).

Mame Cheikh Ibra Fall, descendant direct de la famille aristocratique du Damel Dèthialaw. Ses ascendants furent de grands érudits connus dans la province. Il s’agit de Yoro Ndiaby Fall, de Barane Ndiaby Fall et de Mouhamadou Rokhaya Fall.IL est de même mère avec Serigne Saliou Fall et Sokhna Rokhaya Fall.
Il disait avoir appris intégralement le coran et acheva sa formation auprès de son père et des maîtres réputés par leur connaissance des sciences islamiques tels que la théologie (Tawhid), la jurisprudence ( Fikh), le commentaire du coran (Tafsir)la grammaire ou la rhétorique. (les fiches de l’administration coloniale l’attestent ainsi que ceux recueillis oralement).
Très jeune, Cheikh Ibra Fall avait l’habitude de méditer et de se recueillir sous un grand Tamarinier. On peut citer l’épisode de » Daxaar-Mbet  » qui est le nom donné à un tamarinier célèbre de Ndiaby-Fall. Un jour, les villageois de Ndiaby sont alertés par les cris d’une biche aux alentours de l’arbre. Ils accoururent en masse. Dès leur arrivée, le jeune Ibrahima Fall lâcha l’animal. A la question de savoir pourquoi il avait fait cela, il leur répondit.
« N’avez-vous pas entendu ce que l’animal me disait ? Il me suppliait de lui laisser la vie sauve. En outre celui qui est pardonné doit aussi savoir pardonner  »
Rappelons que Ndiaby Fall se trouve à deux kilomètres au sud de la ville de Kèbèmer. C’est une province habitée par des GUEDJI et des DOROBE (noblesse du Cayor) pouvant prétendre à l’exercice du pouvoir.

Cette contrée à préexisté à la bataille de Danki (1459). Ndiaby fait partie des localités appelées Falléne-Dedd (du nom de Fall) qui ont eu à hébergé les premiers Lamanes du Cayor (propriétaires terriens), devenus plus tard la dynastie royale du Cayor et du Baol, à la suite du triomphe du Lamane Ngoné Sobel sur le Bourba Djoloff au XVème siècle. On peut citer entre autres, Palléne-Dedd, Nguiguis, Ndande, etc.

C’est à wakhi, une partie du Ndiarè située actuellement dans le département de Louga entre Ndiagne et Warakh qu’il faudra replacer Mame Cheikh Ibra Fall. Il y passa une bonne partie de son enfance. Au juste, il a vécu dans trois localités : NDIABY FALL, SALLY ASTA et WAKHI. Mais il a beaucoup plus duré dans les deux dernières localités situées dans le Ndiarè au cœur même du NDIAMBOUR.

baabulmuridin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 + 1 =