Home Baye Fall Cherif Assane Fall

Cherif Assane Fall

Cherif Assane Fall 4ème Khalif

Issu d’une mére pieuse du nom de sokhna Astou Sylla, Chérif Assane Fall est venu au monde en 1900. Très tôt, il fut envoyé à l’école des fils des chefs de saint louis avec son frère Serigne Aliou Fall Mbawore. Ils sortirent de cette école avec le certificat en Arabe. Ensuite sous le ndiguel de son père il se rendit à Nguéndiéne ou il fit son premier Daara. De meme il créa le Daara de Kawsara Fall situé à 14 Km de Touba qui fut un lieu ou il éduqué les talibés et pratiqué l’agriculture. Toujours dans sont lot de Daara ou la formation spirituelle et religieuse ou le travail rythmait le quotidien des talibés figurait darou Bairé ( Région de Thiès). Après la disparition de son père il continuait à vulgariser son œuvre à travers tout le pays en se soumettant exclusivement au ndiguel de ses frére khalif de Mame Cheikh Ibrahima Fall. En 1975 il devint le 4éme Khalif de Mame Cheikh Ibrahima Fall succédant Serigne Abdoulaye Fall Ndare.Il était de même mère que Serigne Modou Moustapha Fall qui était le 1er khalife.IL faut aussi noter que ces faits sont rares ou inexistant dans la communauté mouride ou même dans d’autre famille religieuse, comme le constate Serigne Mame Cheikh Fall Sokhna Khady Faye (fils de serigne Assane).Il a hérité de son pére un charisme inflexible et une intelligence insondable., Serigne Fallou Mbacké, Serigne Abdou Lahat, Serigne Saliou Mbacké, Serigne Bara Fallou et tant d’autre de la famille lui rendait fréquement visite à thies dans son fief à kawsara Fall. Aussi Serigne Fallou lui avait donné comme sokhna , sa fille Sokhna Kounta Mbacké qui est la mère de sokhna Diarra Fall et de Sokhna Nogaye FAll.De même Serigne Assane Fall donna sa fille Sokhna Adama Fall à Serigne Fallou qui fit la mère de Serigne Khabane Mbacké. D’ailleurs Serigne Fallou lui avait offert une voiture de marque américaine en guise de barkélou.Tout ceci montre l’affection et l’amour qui le liait à la noble famille de Cheikh Ahmadou Bamba. Il était aussi un homme d’une très grande célébrité. Mais cela ne lui empêché pas d’être sans doute l’homme le plus humble de sa génération. Ainsi il construit la maison de Serigne Abdou Lahat à Touba, se charge de mener les travaux champêtres de Touba Bélel. En plus, la totalité de ses productions agricoles émanant de l’ensemble des Daara, était versées comme Adiya rentrant dans la réhabilitation de la grande mosquée de touba.

À lire aussi