Home Aminata Tall AMINATA TALL COACHE IDY

AMINATA TALL COACHE IDY

0
AMINATA TALL COACHE IDY

Une «Aminata» peut en remplacer une autre ! L’ancienne mairesse de Diourbel et ex-présidente du CESE est venue à la rescousse d’Idrissa Seck qui a failli rater son entrée dans l’institution

L’ancienne mairesse de Diourbel s’était fait remarquer lors de l’installation d’Idrissa Seck à la tête du Conseil économique social et environnemental (CESE). Une présence qui en dit long sur ses rapports avec le leader de Rewmi qui s’était apparemment empêtré dans les dossiers de l’Institution. Surtout que la passation de service avec Aminata Touré était mouvementée avec des échanges polémiques par presse interposée.

Une «Aminata» peut en remplacer une autre ! L’ancienne mairesse de Diourbel et ex-présidente du CESE est venue à la rescousse d’Idrissa Seck qui a failli rater son entrée dans l’institution. La présence d’Aminata Tall lors de la prise de fonction d’Idrissa Seck n’était pas gratuite. Selon certaines indiscrétions, l’ancien maire de Thiès a recruté son ancienne camarade au Parti Démocratique Sénégalais (Pds) pour guider ses pas dans cette institution qui lui est méconnue. La preuve, Aminata Tall a rehaussé de sa présence l’installation du leader de Rewmi au CESE. Ainsi, elle a tenté de camoufler l’absence de Mimi Touré qui a peu apprécié la manière dont Idrissa Seck s’en est pris lors de la transition, en interdisant avant sa prise de fonction l’accès des locaux du Cese au Directeur Administratif et Financier (Daf) et au Directeur des Ressources Humaines (Drh) qui devraient normalement lui faire le point.

A travers le Secrétaire général de l’institution, des actes de cessation de service leur ont été délivrés puis des notifications pour les démettre de leurs fonctions, renseigne une source. Se plaignant qu’il n’y ait pas eu de passation de service, Idrissa Seck a regretté qu’aucun document n’ait été signé et paraphé par son prédécesseur attestant ce qu’il a trouvé au Cese. Mais pour se défendre, Aminata Touré avait affirmé tout simplement que les procédures ont beaucoup évolué et sont désormais informatisées. Et pour accéder aux dossiers, il faudrait que ceux qui utilisaient ces ordinateurs soient là, qu’ils donnent le mot de passe, que l’on puisse savoir ce qui est dedans. Ces échanges montraient déjà l’impossibilité de collaboration entre Mimi et Idy. Et pour s’imprégner de la gestion du CESE, le leader de Rewmi s’est très vite rabattu sur Aminata Tall qui connaît cette institution comme le bout de ses ongles. Elle a eu à la diriger pendant six ans. D’ailleurs, le tapis rouge lui a été déroulé le 19 novembre dernier lors de l’installation du nouveau président du CESE. Normal puisque Mimi Touré n’aimerait plus voir l’ombre du leader de Rewmi en plus de la polémique née avant l’installation d’Idrissa Seck qui n’arrangeait plus rien.

En mettant en selle Aminata Tall, Idrissa Seck sait que celle-ci, qui fut la première présidente de l’Institution sous sa nouvelle appellation, pourrait lui être d’un grand apport. En plus, Aminata Tall connaît cette Institution mieux que Mimi Touré qui n’a passé que 16 mois à la tête du CESE.

 MAL AIMEE A L’APR, ELLE TROUVE EN IDY UN ALLIE DE TAILLE

Par ailleurs, force est de constater qu’Aminata Tall trouve en Idrissa Seck un allié de taille au sein même de la mouvance présidentielle. En effet, elle a eu à dissoudre depuis 2011 son mouvement «Sellal» au sein de l’Alliance Pour la République (APR). Pour autant, elle ne s’épanouit guère dans le parti présidentiel. Puisque les apéristes de souche refusent toujours de lui céder la place. D’ailleurs, les femmes de BBY n’avaient pas caché leur volonté de la voir quitter le CESE, préférant ainsi que Marième Badiane lui succède à ce poste. Entre autres arguments, les femmes de Benno soutenaient qu’Aminata Tall n’avaient plus de base à Diourbel et qu’elle ne pouvait rien apporter au président de la République. Avec le ralliement d’Idrissa Seck à la mouvance présidentielle, elle retrouve un ancien compagnon libéral. A en croire nos sources, elle a eu à travailler par le passé pour rapprocher Macky et Idy. Qu’elle soit cette fois-ci ou non à la base de ces retrouvailles, il demeure évident que cette alliance ne devrait pas lui déplaire. Entre elle et Idy, c’est une histoire qui date de longtemps. Même s’ils ont eu de petites brouilles par moments, il faut relever qu’elle avait tenté sous Wade de réunir celui-ci et Idrissa Seck après leur divorce. Elle avait théorisé à l’époque le retour au bercail des «fils égarés» de Me Wade. Non sans proposer de démarcher l’ancien maire de Thiès pour le faire revenir au Pds.

Son appel était d’ailleurs mal perçu, certains l’accusant même d’être une taupe au service d’Idrissa Seck. Aminata Tall sera alors combattue, vouée aux gémonies et son idée torpillée. Finalement, elle a pris sa revanche sur l’histoire et sur les hommes. Puisque Me Wade avait appelé autour de lui tous les membres de la famille libérale, y compris Idrissa Seck, dans le cadre d’un grand parti présidentiel.

 

Source: seneplus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 − 9 =