Home Serigne Mbaye Sy Mansour Affaire Jeanne d’Arc: Serigne Mbaye Sy Mansour sermonne l’école et interpelle les députés

Affaire Jeanne d’Arc: Serigne Mbaye Sy Mansour sermonne l’école et interpelle les députés

0
Affaire Jeanne d’Arc: Serigne Mbaye Sy Mansour sermonne l’école et interpelle les députés

L’affaire de l’interdiction du port du voile à l’Institution Sainte Jeanne d’Arc (Isja) s’est invitée au ‘’Gamou Tamkharit’’ du Regroupement des tidianes de la Médina. Devant un parterre de fidèles et d’invités dont le député et Grand Serigne de Dakar Abdoulaye Makhtar Diop, le khalife général des tidianes, qui présidait la manifestation religieuse, n’y est pas allé par quatre chemins pour condamner la décision de l’établissement. ‘’L’affaire de la pharmacie Guigon (deux employés sont licenciés pour, selon leurs dires, avoir prié sur leur lieu de travail) est passée là et nous l’avons banalisée’’, souligne d’emblée Serigne Mbaye Sy Mansour. Avant de poursuivre : ‘’Maintenant, il y a cette école (Isja). Pourtant, ceux qui interdisent le voile aux musulmans peuvent s’habiller comme bon leur semble, sans inquiétude, au nom de quoi ?’’

A son avis, c’est une question qui interpelle tout le monde, d’autant plus que, relève-t-il, d’une part, ‘’les performances des apprenants doivent primer. Un élève doit seulement être exclu en cas d’indiscipline ou autre motif et non parce qu’il pratique sa religion. Ces écoles ne peuvent pas nous imposer leur règlement. Force doit rester à la loi. Nous sommes un peuple de paix et de tolérance’’. D’autre part, ajoute le khalife, ‘’nous sommes dans un pays laïc où le respect de culte y est important. D’ailleurs, c’est quoi la laïcité ?’’, s’interroge Serigne Mbaye Sy Mansour qui reproche à l’Isja ‘’de manquer de respect et considération au Sénégal, mais également à ses fils dont il a en charge l’éducation’’. ‘’Si nous acceptons la laïcité, ils doivent respecter nos croyances. Je fais partie du peuple, donc tout ce qui touche les Sénégalais me concerne’’, fulmine le khalife avant d’interpeller les autorités, mais surtout l’Assemblée nationale. ‘’Il faut que vous les députés de l’Assemblée nationale, vous preniez vos responsabilités. Vous êtes la voix du peuple. Alors, jouez votre partition dans cette affaire. C’est votre rôle’’.

Cette polémique est née, suite à la décision de l’Isja d’exclure les élèves voilées. Alors que l’affaire risque de prendre une tournure judiciaire, après la menace de plainte brandie par un parent, la présidente de l’association des parents d’élèves a démissionné non sans cracher ses quatre vérités. ‘’(…) Je n’ai jamais caché ma position par rapport à cette décision que je trouve injuste à l’endroit de ces pauvres enfants qui, de surcroît, font partie des meilleures élèves. Elles ont été primées en fin d’année pour le travail, le mérite et le comportement. En temps que chrétienne catholique confirmée dans ma foi, je me vois mal aller dire à ces filles voilées d’enlever leur voile pour pouvoir accéder dans l’établissement, si telle est leur conviction religieuse !’’, écrit Véronique Darosa Sèye dans une longue correspondance où elle présente sa démission.

 

source: news.adakar

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 − 23 =