Home Abdoulaye Diouf SARR Abdoulaye Diouf Sarr resserre les mesures

Abdoulaye Diouf Sarr resserre les mesures

0
Abdoulaye Diouf Sarr resserre les mesures
Au sortir de la rencontre du Comité national de gestion des épidémies tenue hier, jeudi 3 décembre, le ministre de la Santé et de l’Action Sociale a appelé les Sénégalais au respect de l’arrêté du ministère de l’Intérieur sur les mesures barrières qui est en vigueur jusqu’au 5 janvier prochain et qui recommande le port systématique du masque. Ce, face à l’augmentation du nombre de contaminations liées à la Covid19 et à une réelle menace d’une seconde vague du virus. Selon Abdoulaye Diouf Sarr qui était en réunion expresse du Comité national de gestion des épidémies, un couvre-feu n’est pas exclu au cas où les cas de Covid-19 continueront à augmenter.
Face à la hausse des cas de coronavirus dans le pays, ces derniers jours, le gouvernement resserre les mesures barrières pour tenter d’enrayer la progression de l’épidémie, à savoir le port obligatoire du masque. C’est au sortir d’une réunion du Comité national de gestion des épidémies tenue hier, jeudi 3 décembre, et après la demande « d’une proposition de nouvelles mesures préventives visant à endiguer durablement la pandémie de la Covid-19 et éviter l’engorgement de nos structures sanitaires » formulée par le président de la République, Macky Sall, lors du dernier Conseil des ministres. « Il faut absolument le respect de l’arrêté du ministère de l’Intérieur sur les mesures barrières. A ce niveau, des choses vont être faites pour que cet arrêté qui est en vigueur jusqu’au 5 janvier, soit respecté dans cette période», a déclaré le ministre de la Santé et de l’Action Sociale. Selon Abdoulaye Diouf Sarr, « il s’agit du port systématique du masque partout, du respect de la distanciation physique mais aussi de l’interdiction des regroupements et à ce niveau, un travail sera fait ». Poursuivant son propos, il ajoute : «pour le reste maintenant, c’est du point de la communication, c’est utiliser tous les leviers communautaires pour communiquer avec les populations (…)

Il faut absolument dans les transports qu’on respecte le port du masque. Notre arme principale pour lutter contre la maladie du coronavirus, c’est le respect du port du masque. Nous avons certes dit qu’il faut vivre avec le virus mais il faut prendre la précaution de ne pas transmettre le virus à l’autre et de ne pas le recevoir. L’élément important dans la riposte, c’est le masque». Pour ainsi gagner le combat contre le nouveau coronavirus et veiller au port systématique du masque dans les transports, le travail se fera en collaboration avec le ministère de l’Intérieur mais aussi le ministère en charge du Transport.

DIOUF SARR N’EXCLUT PAS UN COUVRE-FEU SI LES CAS AUGMENTENT

Interrogé sur une éventuelle installation d’un couvre-feu, le ministre de la Santé et de l’Action Sociale dira : « Nous ne le souhaitons pas pour l’instant. Nous estimons qu’il faut prendre toutes les dispositions et les Sénégalais, de par le respect des arrêtés du ministère de l’Intérieur, ont les moyens de ne pas en arriver là. Il faut absolument qu’on respecte ces mesures barrières, ces précautions pour ne pas en arriver là. Mais s’il faut en arriver là pour sauver les Sénégalais, on va en arriver là ». Dans l’approche multisectorielle de la riposte, les ministres de l’Enseignement Supérieur, de l’Education Nationale, du Commerce et du Travail participeront tous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 + 11 =