Home Abdoulaye Bathily ABDOULAYE BATHILY: ‘C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour notre histoire politique’

ABDOULAYE BATHILY: ‘C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour notre histoire politique’

0
ABDOULAYE BATHILY: ‘C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour notre histoire politique’

Le leader de la Ligue démocratique, mouvement pour le parti du travail (Ld-mpt), le Professeur Abdoulaye Bathily interprète le fort d’abstention constaté lors du scrutin d’hier dimanche 3 juin 2007 comme un échec du Président Wade et une victoire du peuple sénégalais. « C’est une victoire du peuple sénégalais, une victoire pour la démocratie sénégalaise », a-t-il en effet déclaré.

Et de « rendre hommage aux sénégalais et sénégalaises, aux militants du Front Siggil Sénégal et à leurs responsables à différents niveaux pour avoir restauré notre peuple dans sa dignité ». Bathily confie avoir eu raison d’être optimiste « car pour moi, les valeurs fondamentales de notre peuple ont fini par triompher sur les méthodes de Wade ». Car estime le chef de file de la Ldmpt, le chef de l’Etat, « n’a de cesse d’utiliser les défauts des citoyens en lieu et place de leurs qualités ». Et de poursuivre : « la morale et l’éthique ont ainsi triomphé sur la transhumance politique, l’enrichissement illicite et le système Adu Kalpe érigé en méthode de gouvernement ». Ainsi, en rejetant Abdoulaye Wade et son régime et ses méthodes, « c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour notre histoire politique ». Et d’ores et déjà, le leader de la Ld estime que c’est le Président Wade qui est le premier responsable de cette défaite : « il (Wade) doit considérer ce boycott massif comme un échec personnel parce qu’il s’est investi dans la campagne. En réalité, c’était lui la véritable tête de liste dans ces élections, lui et ses hommes de paille dont Macky Sall ». Aussi le Président Wade devrait-il tirer « toutes les conséquences dans cette défaite sans appel, « la première du genre qui lui a été infligée depuis la victoire de 2000 ».

Le leader de la Ld-mpt estime par ailleurs que « le scrutin du 3 juin a démontré clairement que le scrutin du 25 février a été une véritable mascarade électorale ». Contestant dans le même sens les chiffres livrés par le ministre de l’Intérieur Me Ousmane Ngom, le Professeur Abdoulaye Bathily estime que « pas plus de 25% si on est généreux, ne sont allés voter pour Abdoulaye Wade…Ce que les sénégalais ont constaté à l’intérieur du pays et à l’étranger, c’est une abstention massive ».

Source: Nettali

Lundi 4 Juin 2007

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 + 20 =