Home Amath Dansokho Amath Dansokho

Amath Dansokho

0
Amath Dansokho

Amath Dansokho (13 janvier 1937[ – 23 août 2019) était un Sénégalais politicien. Il a été secrétaire général de la Parti de l’indépendance et du travail (PIT) pendant des années; il a également servi dans le gouvernement du Sénégal en tant que ministre de l’Urbanisme et du Logement de 1991 à 1995 et de nouveau, brièvement, en 2000. Il a été maire de Kédougou pendant un temps. Depuis 2012, il était conseiller spécial de la président du Sénégal; il a également été président d’honneur du PIT.

Carrière politique

Dansokho est né à Kédougou. Il était membre de la Parti de l’indépendance africaine de 1957 à 1959 et a vécu en exil de 1960 à 1977. En 1983, il a été élu pour la première fois à la Assemblée nationale en tant que candidat PIT, et il est devenu Secrétaire général du PIT en 1984,suite à la mort de Seydou Cissokho. Il a été réélu à l’Assemblée nationale en tant que candidat PIT en 1988.

D’avril 1991 à septembre 1995, Dansokho a servi dans le gouvernement en tant que ministre de l’urbanisme et du logement; il a été réélu à l’Assemblée nationale en 1993 et ​​1998. Par la suite, il a soutenu le candidat de l’opposition Abdoulaye Wade dans le Élection présidentielle de 2000, et après la victoire de Wade, il a été nommé ministre de l’urbanisme et du logement dans le nouveau gouvernement formé en avril 2000. Cependant, il a critiqué Wade et a été démis du gouvernement en novembre 2000, devenant le premier allié de gauche de Wade à partir des élections de 2000 à être largué.

En tant que candidat sur la liste nationale de son parti, Dansokho était le seul candidat PIT à être élu à l’Assemblée nationale dans le Élections législatives d’avril 2001. Il a également été le huitième vice-président de l’Assemblée nationale pendant la législature qui a suivi l’élection.

S’exprimant en 2002, Dansokho a déclaré que Wade était trop arrogant et que ses relations avec les autres dirigeants africains faisaient défaut en raison de cette caractéristique; il a également déclaré que « si [Wade] était devenu président du Sénégal dans les années 1960, il se serait proclamé empereur ».

Le PIT a rejoint la Coalition Alternative 2007 pour les élections présidentielles et législatives de 2007. En décembre 2006, Moustapha Niasse a été désigné comme candidat de la coalition dans le Élection présidentielle de février 2007 et Dansokho a été désigné pour diriger la liste de la coalition dans le élection parlementaire, qui devait plus tard se tenir en juin 2007. Après l’élection présidentielle, au cours de laquelle Wade a été réélu, Wade a mentionné Dansokho comme l’un des nombreux politiciens de l’opposition qui feraient l’objet de poursuites pour corruption. Dansokho a été accusé d’avoir vendu des terrains autour de l’aéroport international alors qu’il était ministre de l’Urbanisme et d’avoir détourné 17 millions de dollars Francs CFA comme maire de Kédougou. Il a rejeté ces accusations, qualifiant Wade de lâche.Dansokho, agissant en tant que porte-parole de 12 partis d’opposition, a annoncé un boycott des élections législatives du 2 avril 2007,et en conséquence, le PIT n’a pas participé à l’élection.

Dansokho ne figurait pas sur la liste des candidats municipaux du Benno Siggil Senegaal coalition d’opposition pour Kédougou dans le Élections locales de mars 2009. Selon Dansokho, il avait déjà dit au Secrétariat de PIT qu’il ne voulait pas être à nouveau maire en raison d’une mauvaise santé, mais il se sentait toujours en mesure de servir en tant que conseiller municipal; néanmoins, il ne figurait pas sur la liste municipale de l’opposition. Dansokho a déclaré qu’il avait été exclu de la liste des candidats parce qu’il était connu pour être opposé à la corruption. Il est resté conseiller régional.

Dansokho et le PIT pris en charge Macky Sall contre le président Wade dans le Élection présidentielle de février à mars 2012. Sall a vaincu Wade et, après son entrée en fonction, il a nommé Dansokho conseiller spécial du président, avec rang de ministre d’État, en avril 2012. S’exprimant lors du sixième congrès du PIT en juillet 2016, Dansokho, en tant que président d’honneur du PIT, a réaffirmé le soutien du parti à Sall, « tant qu’il reste sur la bonne voie ».

wikipedia

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 − 8 =